• La diététique, un équilibre alimentaire

    Du latin diaetetica, « ensemble des règles à suivre pour un régime équilibré ». La diététique s’apparente à un moyen d’agir sur sa santé et sa forme via l’alimentation.

    On assiste aujourd’hui à deux mouvements aussi opposés que complémentaires : d’une part, une abondance d’aliments, gras et sucrés surtout, dans tous les points de vente possibles et inimaginables : librairies, boulangeries, marchands de tabac, mais aussi restos rapides, boutiques, supermarchés. D’autre part, on assiste à une véritable prise de conscience sur l’absurdité de notre alimentation trop riche ; d’où l’intérêt de nombreux repentis de la malbouffe pour la diététique.

    A noter que même dans les pays pauvres, la nutrition pose d’importants problèmes : avec des carences en certains nutriments pour de nombreuses personnes… mais aussi une augmentation exagérée du poids. En effet, « l’épidémie » de surpoids concerne même les populations des pays en voie de développement ! Ce qui nécessite, pour elles aussi, de revoir leur alimentation.

    Car la diététique repose d’abord sur un bon équilibre alimentaire. Si auparavant, on parlait de « bons pourcentages » de protéines, lipides et glucides, aujourd’hui le discours des experts s’est simplifié. En France, on peut dire que la diététique, les « bonnes règles » alimentaires sont « dictées » par le Plan national nutrition santé (PNNS) qui recommande de manger :

    • 5 fruits et légumes par jour,
    • 3 produits laitiers par jour,
    • Du poisson deux fois par semaine,
    • Pas trop de graisses, ni de sucre,
    • Pas trop de sel.
  • Intolérances alimentaires

    Les intolérances alimentaires, un terme collectif regroupant différentes réactions d’origine non allergique à des aliments, sont de plus en plus courantes.

    L’intolérance alimentaire est un terme collectif regroupant différentes réactions d’origine non allergique à des aliments. On parle aussi d’hypersensibilité à un aliment. Les intolérances alimentaires ne peuvent pas être détectées avec un test d’allergie. En fonction de la forme d’intolérance. Jusqu’à 20% de la population sont concernés en Suisse.

    Origines et déclencheurs d’une intolérance alimentaire

    En cas d’intolérance alimentaire, le corps a perdu partiellement ou totalement la capacité de digérer (métaboliser) une certaine substance, ou n’a jamais eu cette capacité. Ici, le corps ne produit pas d’anticorps, il réagit directement à un aliment par des troubles. Généralement, des petites quantités de l’aliment déclenchant ces troubles peuvent encore être consommées sans autre conséquence.

    Symptômes d’une intolérance alimentaire

    Les symptômes d’une intolérance alimentaire peuvent être multiples. Les plus courants sont des troubles digestifs comme douleurs abdominales, flatulences, diarrhée ou constipation, sensation générale de malaise. D’autres réactions possibles sont: fatigue, irritabilité, éruptions cutanées, maux de tête (migraine), problèmes circulatoires, troubles de type rhumatisme, etc. Souvent les troubles apparaissent de manière insidieuse, les mettre en rapport avec une intolérance alimentaire n’est donc pas toujours si simple.

    Diagnostic et diagnostic différentiel

    Prouver l’existence de qui est appelé une intolérance peut être difficile. L’anamnèse forme la base du diagnostic. En fonction du soupçon, des tests peuvent être réalisés (par ex. un test génétique du sang en cas de suspicion d’une intolérance au lactose ou un test respiratoire à l’hydrogène (H2) en cas de suspicion d’une intolérance au lactose ou d’une malabsorption du fructose) pour avoir une confirmation. Un régime d’élimination (régime diagnostique) est utilisé en l’absence de test. Les groupes suivants font partie des intolérances alimentaires:

    • Maladies de malabsorption: Ce terme englobe l’intolérance au gluten (maladie cœliaque ou entéropathie par intolérance au gluten) et l’intolérance au fructose (malabsorption du fructose).
    • Intolérance enzymatique: L’origine est un déficit enzymatique déficit enzymatique ou une déficience enzymatique qui entraine l’incapacité de digérer (totalement) certains composants des aliments. Les déficits génétiques connus sont: l’intolérance au fructose héréditaire et l’intolérance au galactose (galactosémie). Les déficits suivants sont des déficits acquis: intolérance au lactose, intolérance à l’histamine, intolérance au saccharose, intolérance au sorbitol, malabsorption du fructose.
    • Intolérance alimentaires pharmacologiques: Certaines substances dans les aliments sont pharmacologiquement actives et peuvent entrainer des symptômes d’intolérance alimentaire lorsqu’elles sont consommées en grandes quantités (intolérance relative): des amines biogènes comme l’histamine dans les tomates, le vin rouge et les fromages bien faits, la phényléthylamine dans le chocolat, la tyramine dans le fromage bien fait ou le chocolat, la sérotonine dans les bananes et les noix, le glutamate (intolérance au glutamate) et la caféine.
    • Réactions d’intolérance non définies (réactions pseudo-allergiques à certains additifs alimentaires): Les symptômes ressemblent à ceux d’une allergie. Les réactions d’intolérance non définies sont des réactions à des aliments naturels ou à certains additifs connus comme les salicylates, l’acide benzoïque, les colorants, les émulgateurs, les sulfites et les exhausteurs de goût.

    Thérapie et traitement

    Le diagnostic une fois posé, la personne ne doit plus consommer les aliments déclenchant les troubles. En cas d’intolérance au lactose, fructose et à l’histamine, le niveau de tolérance individuel est recherché à l’aide d’un(e) spécialiste en nutrition HF/FH diplômé(e). Un régime sans gluten strict doit être suivi en cas de maladie cœliaque.

    En cas d’intolérance au lactose, une suppléance médicamenteuse est possible: l’enzyme lactase peut être prise sous forme de comprimés; de même en cas d’intolérance à l’histamine, où la personne peut prendre l’enzyme diaminoxidase.

    Trucs et astuces

    • Les aliments contenant du lactose, du fructose ou de l’histamine sont mieux tolérés lorsqu’ils sont pris en petites quantités réparties sur la journée.
    • Des produits sans gluten et sans lactose sont disponibles aujourd’hui dans les grandes surfaces aussi.
    • Toujours lire la liste d’ingrédients à l’achat, afin d’être sûr que l’aliment sera bien toléré.
  • Pourquoi prendre un coach sportif ? La motivation !

    Se (re)mettre au sport, particulièrement si l’on a jamais été sportif par le passé n’est jamais simple. D’autant plus que n’ayant pas ou peu pratiqué, vous ne pouvez pas avoir la bonne méthode. Chez Ownsport, quand un client nous contacte pour un coaching à domicile, c’est le plus souvent par manque de motivation.

    Je n’ai pas fait de sport depuis longtemps

    Plus on attend, plus il est difficile de s’y remettre. Il existe vraiment une « mémoire » musculaire et des mécanismes de récupération que le cerveau conserve. Après de nombreuses années sans pratiquer, les muscles s’atrophient et les premiers entraînements sont souvent une torture. Un éducateur sportif saura vous remettre progressivement en forme, vous motiver et surtout éviter que vous ne vous blessiez perdant ainsi définitivement toute motivation. Il saura minimiser au maximum les courbatures en adaptant la charge de travail, en vous faisant faire les étirements au bon moment et en vous prodiguant ses conseils avisés.

    J’ai été inscrit en salle mais je n’arrivais pas à me motiver

    La clientèle de la salle ne vous mets pas à l’aise. Personne ne vous donne les bons conseils pour progresser. Les appareils de musculation que vous voulez utiliser ne sont jamais libres. Vous êtes encore inscrit aujourd’hui, mais vous avez après un mois (comme 30% des personnes qui s’inscrivent en salle de fitness) perdu toute motivation pour y aller. Nous rencontrons souvent ce genre de profil parmi nos clients. Un coach sportif personnel saura, par des exercices ludiques, adaptés à vos besoins et votre personnalité et à travers différentes pratiques sportives vous redonnez le goût de l’effort physique. De plus, il se rendra directement à votre domicile, vous ne pourrez donc pas reculer. Pas de jugement sur vos performances si ce n’est avec de l’objectivité et de la bienveillance afin de vous faire progresser, un coach personnel est là justement pour vous faire atteindre vos objectifs et vous donner le goût de pratiquer.

    Un gain de temps, des horaires sur mesure

    Vous travaillez beaucoup et vous n’arrivez donc pas à vous rendre dans un lieu pour pratiquer un sport, que ce soit du cardio-training, de la gym douce ou un art martial. Vous avez des enfants et n’avez pas la possibilité de les faire garder pour pratiquer vos loisirs. Un coach à domicile est la solution pour pratiquer votre sport directement chez vous. Le coach saura s’adapter à vos horaires, que vous soyez plus motivé le matin pour une séance de yoga ou le soir pour un entrainement en vue d’une perte de poids basée sur de la boxe. Chez Ownsport par exemple, les cours de sport avec un professionnel diplômé d’État, sont possibles de 8h à 22h, du lundi au dimanche. Ces créneaux horaires laissent largement la place de caser ses séances quotidiennes de sport.

    Même si vous avez des enfants, plus besoin de les faire garder pendants vos séances. Vous pourrez très bien les surveiller pendant vos cours de gym vu que vous ferez votre séance de coaching depuis votre domicile. Le coach s’adaptera à votre environnement et viendra avec son petits matériels.

    Des cours sur mesure

    Lors de votre tout premier cours avec votre coach, généralement vous effectuerez un bilan sportif (obligatoire chez Ownsport) afin de déterminer les axes à travailler pour atteindre vos objectifs. Le coach vous demandera également les sports qui vous attirent et ceux que vous détestez. Il adaptera alors ses cours afin que vous vous dépassiez par le biais de cours ludiques, variés et fonction de vos envies. Que vous souhaitiez assouplir votre corps, prendre de la masse musculaire ou simplement vous vider la tête, il saura rendre le cours amusant, vous corrigera lors des exercices, vous fera travailler vos points faibles et surtout fera attention que vous ne vous blessiez pas.

    Lorsque vous choisissez votre coach, faites attention, car même si certains présentent des profils avec plusieurs compétences en matière de pratique sportive, chaque professeur de sport a sa ou ses spécialités. Vous ne pouvez pas demander des cours de Pilates à un ancien champion de full-contact et inversement.